Boutique de Masques en tissu
Panier 0

Le masque en tissu vu depuis Taiwan - Interview avec Annie Wu et Sara Wu

annie's way gelée interview soie

Si la technique du mille-feuille japonais et le phénomène de la K-beauty se sont fait une place de choix aux États-Unis et maintenant en Europe, les produits Taiwanais restent encore très méconnus. C’est pourtant les marques taïwanaises My Beauty Dirary, My Scheming et Sexylook qui dominent le marché du masque en tissu en Asie du Sud-Est, en Chine, à Hong-Kong ou au Japon. Afin d'en savoir plus, nous nous sommes directement adressées aux expertes : Annie Wu, directrice générale d'Annie's Way, et Sara Wu, responsable export à l'international.

 

À PROPOS DES PRODUITS DE BEAUTÉ À TAÏWAN
Entretien avec Sara Wu



Parlez-nous des tendances de soin de la peau à Taiwan.

Les fabricants de produits de beauté taïwanais passent énormément de temps à travailler les formules de leurs produits et innovent en permanence. Ils vont chercher des ingrédients partout dans le monde afin d’offrir une expérience spéciale à leurs consommateurs, des produits différents et des sensations nouvelles. Dernièrement, les produits qui résonnent avec l’univers de la médecine sont devenus très populaires. Les compléments alimentaires qui rendent la peau plus belle ont un énorme succès, comme les boissons et les comprimés au collagène par exemple. Les soins pour bébé se développent également à une vitesse surprenante.

Selon vous, pourquoi les masques en tissu sont-ils aussi populaires ?

Il s’agit d’un soin facile à utiliser qu’on n'a pas besoin de rincer et qu’on peut emporter partout. C’est aussi un excellent complément de soin qui peut agir sur un problème ponctuel, comme l’acné ou les allergies. Les masques en tissu ont de nombreuses qualités par rapport à d’autres soins, ils sont imbibés d’un liquide dont la formule est plus concentrée en ingrédients actifs qu’un sérum ou une essence. Utilisé dans une routine de soin, il prépare la peau à mieux absorber les soins suivants dont les effets sont alors décuplés. C’est un excellent complément de soin lorsque la peau souffre des changements de saisons ou des poussées d’hormones. Et pour ne rien gâcher, c’est un produit relaxant qui libère d’un stress mauvais pour le corps et pour la peau.

Combien de masques utilisent les taïwanaises en moyenne, par semaine / mois / an ?

D’après une enquête menée par le journal United Daily News en 2011 sur les femmes âgées de 16 à 60 ans, plus de 150 millions de masques sont utilisés à Taïwan tous les ans, avec une consommation moyenne de 20 masques par personne par année. Les femmes ayant entre 20/29 ans et 40/49 ans sont les plus grandes consommatrices de masques en tissu, avec une consommation annuelle bien plus élevée.
 
En tant que professionnelle du milieu de la beauté, à quelle fréquence recommandez-vous d’utiliser des masques en tissu ?

Lorsque votre peau est en très mauvais état, il est recommandé d’utiliser un masque quotidiennement jusqu’à ce qu’elle soit réparée en variant les effets si nécessaire. Si vous avez une bonne routine de soins et que votre peau est sous contrôle, vous pouvez utiliser 2 à 3 masques par semaine, toujours en variant votre sélection. Une utilisation de masques trop importante est non seulement du gaspillage mais vous risquez en plus de “gaver” votre peau et de provoquer l’effet inverse désiré car elle aura du mal à gérer le surplus de nutrition.

Qu’entendez-vous par “en très mauvais état” ?

Une peau très sèche, qui tire et pèle; un teint terne; une poussée d’acné; une très grande perte d’élasticité ou encore une allergie qui démange ou brûle la peau. Nous proposons des soins pour chacun de ces problèmes avec à chaque fois une sélection de 5 masques, pour une cure de 5 jours d’affilée.

Qu’en est-il des hommes à Taïwan, utilisent-ils des masques en tissu ?

Peu d’entre eux seulement, mais depuis quelques années, ils s’intéressent énormément aux cosmétiques, commencent à prendre soin de leur peau et sont de plus en plus curieux de découvrir de nouveaux produits. En général, ils préfèrent les soins qui rafraîchissent la peau et évitent les textures trop riches. Il faut aussi que leurs routines soient simples, avec des produits multifonctions comme par exemple des lotions avec une protection solaire ou un nettoyant hydratant et anti-acné.

Pourquoi le prix d’un masque en tissu est aussi bas ?

En ce qui concerne Annie’s Way, c’est parce que nous sommes la marque mais aussi le fabricant. Les laboratoires de Ching Yi nous appartiennent, par conséquent nous pouvons proposer des produits d’une grande qualité aux prix les plus accessibles possibles. Nous voulons proposer à nos clients d’excellents produits sans les ruiner, que chacun puisse être heureux dans son corps mais aussi dans sa vie.

Il existe aussi beaucoup de masques bien plus chers, quelle est la différence entre ces masques haut de gamme et les autres ?

Plusieurs facteurs entrent en compte. D’abord, il y a l’essence ou la lotion dans laquelle baigne le masque, plus elle est riche en ingrédients actifs, ou plus elle est concentrée, et plus le prix sera élevé. Ensuite, il y a la qualité du tissu. Il existe une multitude de matières haut de gamme comme le Tencel, l’hydrogel, la soie… Elles ont un impact direct sur le confort et les effets du masque lors de la pose. De manière générale, plus le masque est basique, plus le prix est bas. Par exemple, un masque hydratant contient une formule moins riche en ingrédients actifs qu’un masque pour l’éclat, qui lui-même en contient moins qu’un masque anti-âge. En matière de prix, on peut passer du double puis au triple.

 

À PROPOS DES PRODUITS ANNIE'S WAY
Entretien avec Annie WU

Annie Wu, fondatrice de Annie's Way.


Votre famille travaille dans le milieu de la beauté depuis plusieurs années, pouvez-vous nous en dire plus sur les laboratoires de Ching Yi et l’expertise de la famille Wu dans le domaine des produits cosmétiques ?

Absolument, les laboratoires Chin Yi appartiennent à mon père et c’est aussi là-bas qu’est né Annie’s Way. Avant 1978, il n’y avait qu’un fabricant et distributeur de produits cosmétiques à Taïwan, une seule et unique marque (elle n’existe plus aujourd’hui). Mes parents travaillaient en étroite collaboration avec les gérants de cette compagnie et à l’époque, l’entreprise marchait à merveille et les produits qu’elle vendait avaient un immense succès. Mais au bout de 10 ans, l’héritier de cette entreprise pris la décision de ne plus travailler avec mes parents, cela a été très dur pour eux. C’est là qu’ils ont pris la décision de monter leur propre affaire. Pour cela, mon père est parti au Japon pendant quelques années et a travailler dans un laboratoire afin d’y apprendre la fabrication des produits cosmétiques, avec les dernières technologies et les protocoles les plus rigoureux. Il a ensuite créé sa marque : INMIMAR, que l’on trouve dans de nombreux salons à Taïwan, mais aussi en Chine, en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines. Depuis 2000, Chin Yi propose à de nombreuses marques étrangères de créer leurs produits.

Ching Yi propose en fait, deux services : OEM (Original Equipment Manufacturer) c’est-à-dire la personnalisation pour une marque d'un produit déjà existant avec apposition de ladite  marque/logo sur un de leur produit, et ODM (Original Designed Manufacturer) qui est la création d'un nouveau produit selon le cahier des charges de la marque.

J’ai personnellement travaillé dans les laboratoires Chin Yi pendant 4 ans avant de créer ma propre marque : Annie’s Way.

D’où viennent les masques en gelée Annie’s Way ?

Mes parents ont créé ce produit en 1978, c’est donc avec INMIMAR que sa commercialisation a commencé, il y a 38 ans ! Il est distribué depuis dans les salons de beauté travaillant avec mon père. Ce produit a toujours connu un grand succès ici, c’est donc naturellement que j’ai souhaité le commercialiser à travers ma marque. Quelques marques vendaient déjà des masques en gelée grâce aux service OEM et ODM proposés par Ching Yi, j’en ai donc profité pour les contacter et avoir des retours sur leur expérience avec ce produit. Je souhaitais vraiment en faire la star de ma marque et après l’avoir amélioré, je l’ai commercialisé sous le nom Annie’s Way Jelly Mask, que vous connaissez aujourd’hui.

Qu’est ce qui vous a donné l’idée de les commercialiser ?

En 2009, j’ai remarqué que bien que les masques en gelée existaient et se vendaient très bien en salon, ils étaient peu présents dans le commerce. J’ai donc vu une possibilité de proposer un produit nouveau pour les consommateurs car comme nous vous le disions plus haut, il est très important d’innover. En plus de cela, la texture légère et rafraîchissante du masque en gelée est complètement adaptée aux climats tropicaux comme à Taïwan où il fait très chaud et humide. Les consommateurs adorent utiliser ce produit en été, il fait baisser la température de la peau, stimule la microcirculation et nettoie les pores obstrués par la sueur et la poussière. L’effet “coup d’éclat” est immédiat et c’est ce qui plaît le plus à nos clientes car comme vous le savez, les femmes asiatiques aiment avoir le teint éclatant et la peau plus claire. Pour moi, le masque en gelée est vraiment un produit magique qui résout tous les problèmes en un coup de baguette !

Allez-vous nous surprendre avec un nouveau masque en gelée très bientôt (il en existe 10 actuellement) ?

Nous allons bientôt sortir un masque en gelée au café !

Pensez-vous que l’industrie du masque de beauté peut encore innover ? Avez-vous de nouveaux  projets avec Annie’s Way ?

J’y pense constamment. Lorsque je travaille, que je voyage, je réfléchis toujours à ce que je pourrais proposer de nouveau, pour faciliter l’expérience beauté de mes clients. Mon prochain projet est de créer un produit qui s’adapte à un climat continental, un masque en tissu pour les peaux très sèches. Nous allons le sortir à l’automne 2017. J’ai aussi pensé à un nouveau masque en gelée, avec une formule et un packaging inédit, qui pourrait être combiné à un masque en tissu. Je pense que certaine personne n’ont pas la patience d’utiliser plusieurs produits alors j’aimerais les encourager à prendre soin de leur peau avec des masques multi fonctions et multi textures. Pour finir, j’aimerais me concentrer sur les packagings de mes produits, je voudrais quelque chose de plus chaleureux et joyeux !

 

Merci à Annie et Sara d’avoir pris le temps de répondre à nos questions avec autant de transparence et de sincérité !



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Promo

Unavailable

Épuisé